Augmentation mammaire : vos questions, nos réponses

L’augmentation mammaire peut-elle être réalisée sous anesthésie locale ?

Techniquement, oui, mais dans un souci de confort du patient, l’anesthésie générale est toujours préférée.

L’intervention est-elle douloureuse ?

Cela va dépendre de plusieurs facteurs comme le seuil de tolérance individuel de la douleur et la méthode d’augmentation employée, toutefois le geste chirurgical ne produit de nos jours que de légères douleurs. La plupart des patientes peuvent reprendre leur activités habituelles en quelques jours seulement tant qu’il ne s’agit pas d’exercice physique.

Quel est le prix d’une augmentation mammaire ?

Pour connaitre le prix des traitements que nous vous proposons, rendez-vous sur la page tarifs chirurgie esthétique en Tunisie.

La position rétro-musculaire est-elle plus douloureuse ?

Encore une fois, si l’intervention est pratiquée correctement, il n’y a pas de raison que cette position soit plus douloureuse que la position rétro-glandulaire, la différence consiste généralement en une raideur plus ou moins prolongée des muscles de la poitrine.

De quoi la cicatrice aura-t-elle l’air ? Où sera-t-elle située ? Comment puis-je aider la cicatrisation ?

La cicatrisation est différente pour chaque patient, elle va dépendre de plusieurs facteurs dont la génétique. Jetez un coup d’œil aux cicatrices que vous avez déjà sur votre corps (d’une chirurgie ou d’une blessure) pour avoir une idée de ce à quoi la cicatrice de votre augmentation mammaire ressemblera. Le site d’incision le plus utilisé est le pli infra-mammaire (pli situé à la jonction entre le dessous du sein et la cage thoracique), certains chirurgiens préfèrent toutefois les aisselles pour introduire les implants. Le massage est une manière d’accélérer la maturation de votre cicatrice, les médicaments et crèmes seront prescrits par votre chirurgien.

Le résultat final sera-t-il visible juste après l’opération ?

Chaque patiente est différente, le corps d’une patiente jeune ayant une petite poitrine ne réagira pas de la même manière qu’une mère de 2 enfants qui les a allaité. Les seins paraissent souvent trop hauts et trop ronds durant les premières semaines. Ils prendront progressivement leur position finale pendant les 6 mois qui suivent l’intervention, période durant laquelle les tissus vont s’ajuster au poids et au volume des prothèses mammaires.

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Site Optimisé pour Mobile ©2017  www.rgrd.tn 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?