Augmentation des mollets : une convalescence relativement simple

L’augmentation des mollets consiste en l’implantation de prothèses et bien que la majorité des patients demandent l’intervention pour des raisons esthétiques, les implants sont souvent utilisés pour corriger des malformations congénitale et des problèmes liés à une maladie ou une blessure.

Pour près de 85% des patients, il s’agit donc de corriger l’esthétique des mollets tandis que pour les 15% restants, il s’agit de corriger une asymétrie causée par une infection (poliomyélite par exemple), une chirurgie du pied bot ou un trauma. Chez certains, les mollets sont peu développés et quels que soient les efforts déployés, les jambes ne gagnent jamais en définition ou en volume. Si vous êtes dans cette situation et que l’apparence de vos mollets vous déplaît, l’augmentation des mollets est peut-être la solution. Nous allons aujourd’hui aborder la convalescence de cette intervention dont les risques de complication sont très faibles et dont les résultats sont très appréciés des patients. Rendez-vous sur la page prix de chirurgie esthétique en Tunisie du site pour vous renseigner à propos de nos tarifs.

Convalescence

Pendant les premiers jours qui suivent la chirurgie, les jambes vont être gonflées et développer des ecchymoses, mais votre médecin vous prescrira les médicaments appropriés pour éliminer toute sensation désagréable. Il est important de s’efforcer de maintenir les jambes en hauteur pendant les deux premiers jours postopératoires afin d’aider à la résorption des œdèmes, mais en fonction de divers éléments, votre médecin peut aussi vous encourager à marcher le deuxième jour après l’opération, cela va dépendre de circonstances individuelles.

La plupart des gens marchent malgré les raideurs pendant les premières semaines postopératoires, les patients retrouvent généralement une allure de marche normale au bout de trois semaines, si ce n’est plus tôt. Ceux qui guérissent encore doivent éviter toute activité physiquement exigeante comme la musculation et / ou la course pendant deux mois (tout au plus) après la chirurgie. Enfin, ne vous découragez pas après quelques semaines d’inactivité, rappelez-vous que la majorité des patients reprennent l’intégralité de leurs activités entre quatre et six semaines après l’intervention.

Il faut rappeler que tout implant qui interagit avec des muscles nécessite un temps de guérison, en particulier lorsqu’il s’agit de marcher, c’est le cas avec les implants au niveau des hanches, des fesses et des mollets. Du fait qu’ils sont mobilisés pour marcher, courir et se tenir debout, l’augmentation des mollets ne fait pas exception. Généralement, les patients ayant ajouté un implant dans chacune de leurs jambes reprennent leur travail de bureau au bout de deux semaines tandis que la grande majorité retrouve une marche normale au bout de deux à quatre semaines.

La convalescence va parfois dépendre de l’emplacement de l’implant dans le mollet. Une position située sous la fascia est souvent préférée puisqu’elle est moins invasive et offre une guérison plus rapide que lorsque l’implant est positionné au sein du muscle.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Site Optimisé pour Mobile ©2017  www.rgrd.tn 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?