Ça fait quoi d’être sous anesthésie générale ?

La plupart des patients qui programment leur chirurgie esthétique ont toujours une incertitude en tête, il s’agit de l’anesthésie générale. Que ressent-on avant et après ? Comment ça se passe ? Si vous vous posez les mêmes questions, sachez que vous n’êtes pas seul(e), une étude menée par des psychiatres a révélé qu’un peu moins d’un tiers des patients sont plus effrayés par l’anesthésie générale que par l’opération elle-même.

Que vous en ayez déjà fait l’expérience ou pas, il est normal de se soucier de ce qu’il peut se passer une fois l’anesthésie administrée. Si vous êtes anxieux à ce sujet et que vous avez programmé votre augmentation mammaire en Tunisie par exemple, lisez la suite pour savoir comment l’anesthésie générale fonctionne et comment elle est ressentie.

À quoi s’attendre ?

Le jour J, une infirmière vous aidera à vous préparer pour l’intervention avant de vous emmener au bloc opératoire. Une fois à l’intérieur, votre anesthésiste ainsi que votre chirurgien vous expliqueront le déroulement de la chirurgie. L’anesthésie est ensuite administrée par injection ou par intraveineuse. Une fois que le médicament circule dans le sang, son effet est rapide. Votre anesthésiste vous demandera éventuellement de compter jusqu’à 100 pour vous distraire et pour surveiller la manière avec laquelle votre corps répond à l’anesthésie.

Ce qu’il se passe

L’anesthésie générale fait effet sur le corps entier et fonctionne à différents niveaux :

  • Inconscience : l’anesthésie vous endort à la manière d’un sommeil très profond
  • Immobilité : votre corps est incapable de se mouvoir
  • Analgésie : vous empêche de ressentir la douleur
  • Amnésie : qui assure que vous ne vous rappellerez pas de l’opération

Votre anesthésiste sera présent durant toute la durée de votre ‘sommeil’ pour surveiller votre niveau d’oxygène, vos signes vitaux, votre circulation et votre niveau de conscience.

Généralement, le temps passé sous anesthésie générale est un ‘blanc’ ; de nombreux patients qualifié l’expérience de surréelle et pratiquement personne ne se rappelle du laps de temps séparant l’anesthésie du réveil.

Bien que chacun réagisse différemment, il existe des effets secondaires pouvant se manifester au réveil, la plupart d’entre eux restent relativement ordinaires : fatigue, surplus émotionnel, manque d’inhibitions, troubles de l’élocution et comportements exagérés. Le moment du réveil du patient auprès de ses proches peut s’avérer être drôle.

Bien que les médicaments de l’anesthésie soient extrêmement sûrs, un médecin anesthésiste qualifié doit toujours la prendre en charge. Dans les cas où l’anesthésie locale et / ou la sédation suffisent, le chirurgien en charge de l’intervention administre généralement le médicament.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Site Optimisé pour Mobile ©2017  www.rgrd.tn 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?