réduction mammaire en tunisieToutes les informations qui circulent au sujet de la réduction mammaire ne sont pas vraies, et si vous hésitez à vous faire opérer à cause d’idées reçues, vous vous refusez probablement une meilleure qualité de vie pour rien. Pour vous aider à prendre votre décision de réduire le volume des seins en Tunisie, voici trois mythes qu’Estetika Tour a jugé bon d’éclaircir pour vous.

‘Tu devrais être heureuse d’avoir une grosse poitrine’

Nombreux sont ceux et celles qui sont étonnés d’entendre qu’une femme veuille réduire la taille de sa poitrine, mais le choix de se faire opérer est une décision personnelle et légitime. Certaines femmes souffrent de douleurs dorsales sévères dues au poids de leurs seins tandis que d’autres ont du mal à faire du sport ou à trouver des vêtements à la bonne taille. En réalité, dans la plupart des cas de réduction mammaire assurés par le Dr Walid Balti, l’intervention n’a pas pour but d’embellir la poitrine, mais bien de soulager les symptômes de la patiente. L’opération comporte toutefois des bénéfices sur le plan esthétique : les seins sont plus jeunes, fermes et projetés après une réduction. Vouloir des seins plus petits n’est donc pas une mauvaise chose et vous n’avez pas à justifier ce choix.

‘L’amaigrissement suffit à réduire la taille des seins’

Les seins ne sont pas uniquement constitués de graisse, le tissu glandulaire est aussi présent. De ce fait, l’amaigrissement n’offrira pas nécessairement le soulagement attendu par les patientes. Bien que maigrir puisse diminuer la taille des seins, la réduction des seins ne consiste pas simplement en une liposuccion.

La graisse et le tissu glandulaire sont réduits avec précaution pour obtenir une jolie forme ainsi qu’un rehaussement de la poitrine, chose qui requiert une certaine expérience de la part du chirurgien. Maigrir peut être un premier pas, mais rien ne peut remplacer la réduction mammaire lorsqu’un résultat notable est attendu.

‘La réduction mammaire rend l’allaitement impossible’

Lorsqu’elle est effectuée correctement, la réduction mammaire n’empêche pas l’allaitement. Des tissus glandulaires peuvent être retirés durant l’opération, mais tant que la liaison entre le mamelon et les tissus mammaires n’est pas sectionnée, la production de lait n’est pas perturbée. Cela étant, dans certains cas de réduction mammaire, il est recommandé de repositionner le complexe aréole-mamelon, chose qui peut affecter la capacité à allaiter. Le risque de complication, en dehors de cela, reste extrêmement faible lorsque l’opération est pratiquée par un chirurgien qualifié.

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?