Rhinoplastie de révision : approche, moyens et objectifs

La rhinoplastie de révision, aussi souvent appelée rhinoplastie secondaire, est une intervention qui change la forme ou la taille du nez après une première rhinoplastie dont le résultat n’est pas satisfaisant. Elle est souvent employée pour corriger les irrégularités ainsi que les difficultés respiratoires résultant d’une méthode chirurgicale inadéquate. La plupart des cas de chirurgie esthétique du nez en Tunisie, chirurgie de révision, consistent à corriger la réduction excessive de l’arête nasale, les irrégularités et asymétries de la pointe nasale et le mauvais agencement des matériaux greffés.

Le problème

Dans de nombreux cas, le résultat postopératoire initial de la rhinoplastie paraît acceptable. Malheureusement beaucoup de chirurgiens obtiennent ces résultats immédiats en affaiblissent considérablement la structure qui soutien le nez. Contrairement à ce que beaucoup pensent, le nez continue de changer de forme bien après les premiers mois de convalescence. Si cette structure a été compromise durant la première rhinoplastie, la formation de cicatrices peut entraîner des changements imprévus avec le temps. Les patients de la rhinoplastie de révision consultent souvent quelques mois après leur première intervention, notant l’apparition d’irrégularités non désirées.

Approche, moyens et objectifs

La rhinoplastie de révision est bien plus complexe qu’une rhinoplastie standard puisqu’il existe une plus grande variété d’anomalies, de plus, la formation de cicatrices rend l’opération plus difficile. Dans certains cas, la révision ne consiste qu’en un remodelage minime des structures présentes pour obtenir le raffinement désiré, cependant la plupart des cas de révision sont complexes et requièrent une approche ouverte. Beaucoup s’appuient sur l’ajout de greffons à la structure ostéo-cartilagineuse dans le but de la renforcer et de la reconstruire.

Le septum (cloison médiane du nez) est généralement utilisé pour le prélèvement de matériaux de greffe lors d’une première rhinoplastie, les patients concernés présentent donc un septum très réduit. C’est pourquoi les cartilages prélevés pour une rhinoplastie de révision proviennent de l’arrière des oreilles. Lorsque ce prélèvement est réalisé correctement, l’oreille ne change pas du tout de forme et les incisions sont parfaitement dissimulées. La forme du nez après une révision change progressivement sur une période d’un an, parfois plus.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Site Optimisé pour Mobile ©2017  www.rgrd.tn 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?